le site dénonçant les FAUX MONNAYEURS

http://www.fauxmonnayeurs.org/

4 - Rôle des B.C. (INFORMATIONS BANQUES)

Rôle et fonctionnement des banques centrales

 

Une intéressante présentation sur le rôle et le fonctionnement des banques centrales, bulletin N°70 de la Banque de France (octobre 1999), sous la signature  de Denise FLOUZAT OSMONT D'AURILLY, Membre du Conseil de la politique monétaire.

J'essayerai d'en transférer ici quelques passages parmi les plus intéressants, à partir de ce fichier "pdf" de 340 ko et 25 pages

Le 02/07/07:

Le concept de banque centrale


D'un point de vue sémantique, la banque centrale se définit comme l'institution qui se situe au centre des systèmes de paiement pour garantir les règlements et contrôler l'expansion de la masse monétaire. C'est l'institution considérée comme apte à préserver la confiance dans la monnaie d'un pays.

...

Enfin, la loi du 4 août 1993 sur l'indépendance de la Banque de France décida qu'à compter du 1er janvier 1994, il ne serait plus procédé à l'ouverture de nouveaux comptes de dépôts pour des particuliers (hormis pour les agents de la Banque) ou pour des entreprises. Cette loi interdit aussi tout concours de la Banque de France à l'État et organisa le remboursement progressif de l'avance à l'État qui figurait à l'actif de la Banque le 1er janvier 1994. Elle a confié la responsabilité de la politique monétaire à un Conseil de la politique monétaire, responsabilité dont se trouvait par là même déchargé le gouvernement

...

C'est donc très progressivement que la Banque de France, initialement établissement commercial d'escompte susceptible d'intervenir en faveur du Trésor, a été transformée en une véritable « banque centrale », responsable de la sécurité et de la pérennité de l'ensemble du système des paiements ainsi que de la politique monétaire

...

Le statut, les fonctions et l'existence même de la banque centrale font appel à la théorie monétaire. Un large débat a toujours opposé les partisans du free banking à ceux du central banking.

...

En fait, c'est le modèle de la centralisation qui s'est imposé au terme d'un long processus historique. Il a permis de dégager les fonctions d'une banque centrale, de lui donner de plus en plus fréquemment un statut d'indépendance à l'égard des pouvoirs publics, voire de la « dénationaliser » et même de la « régionaliser », comme il est prévu dans le cadre de l'Union monétaire européenne.